AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci d'aller récupérer votre groupe dans le topic qui se trouvent dans les news ! IMPORTANT > ICI
Qui est donc cette sorcière ??

Partagez | 
 

 Nouveau professeur. :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Nouveau professeur. :)    Dim 28 Aoû - 18:34


  • Jeu


    - Nom :Hakuko
    - Prénom :Kyôtaro.
    - Âge :22 ans.
    - Sexualité :Hétéro.
    - Origine(s) :Japonaise.
    - Langue(s) :Japonais, Anglais.


    - Caractère :

    « - Quel genre de personne suis-je ? Me demandais-je en m’arrêtant au milieu de la rue. Pour la plupart des gens cela doit être un mystère ».
    Sans le vouloir je rigolais de ma voix rauque, des regards se posèrent sur moi tandis que je n’arrivais pas à cesser mon fou rire. Sûrement me prendraient-ils tous pour un fou, mais peu importent, après tout je le suis peut-être.
    Les mains dans les poches je continuais ma route en analysant tout ce qui se trouvait autour de moi, il n’y avait pas grand-chose à dire, j’étais entourés de gens et du bâtiment grisâtre qui me dépassait de centaines de mètres. Revenons donc au sujet du départ, qui suis-je ?
    Certains vous dirons que je suis un homme étrange qui ne parle pas et qui s’entoure d’un halo de mystère pour plaire aux femmes, d’autres vous dirons que je suis un mauvais garçon, qui a la première occasion cherche la bagarre enfin un autre groupe de personnes vous dirons que je suis une personne douce que l’on voie parfois comme un héros.
    Ces trois réponses mêlaient mensonge et vérité :
    * dans la première j’admettrais aisément que je suis une personne mystérieuse mais je démentis tout nettement que cela soit pour plaire aux femmes, je n’ai pas besoin de cela pour attirer leurs attentions.
    * Dans la deuxième je n’accepterais pas que l’on pense que je suis un garçon dangereux pour la population car je ne bats que lorsque l’on me cherche ou si je surprends une quelconque bagarre en cours qui mettrait en danger une autre personne.
    * Ainsi, vous l’aurez compris dans la troisième je n’ai pas grand-chose à redire, j’apparais effectivement comme un héros aux yeux de certains et je suis une personne de nature douce quoique mon air froid ne le laisse pas supposer.
    Je me décrirais donc comme une personne complexe sans pour autant être un véritable casse-tête, j’ai une personnalité que beaucoup d’autres ont et je ne serais sûrement pas le premier, ni le dernier, à être considérée comme un héros parce que j’étais intervenu pour prendre la défense d’une personne.




    - Histoire :


    21 Mars 1999.

    - Kyôta ! Hurla ma mère depuis le salon.

    Du haut de mes 10 ans, je sortis de mon lit où je m’étais caché sous ma couette pour courir voir ce qu’elle me voulait. Je me souviens encore qu’en entrant dans la pièce l’odeur écœurante de l’alcool faillit me faire vomir et mes yeux mirent un moment à s’habituer à la noirceur qui régnait dans nôtre salon alors qu’il devait être dans les deux heures de l’après-midi.
    Sans être surpris je regardais ma mère avachie sur nôtre canapé, la tête dans une bassine grise entrain de faire ce qui avait faillit m’arriver quelque minute plutôt. Ses longs cheveux noirs tombaient dans son vomi sans même qu’elle ne s’en souci alors que moi je reculais d’un léger pas dégouté.

    - Apporte-moi de l’eau, m’ordonna-t-elle ton sec.

    Docile, je filais dans la cuisine où traînait sur le sol des centaines de bouteilles diverses et variés. Frappant allègrement dans celle-ci au passage, je me frayais un chemin jusqu’aux étagères d’où je sortais un gobelet en plastique pour que ma mère ne le brise pas en mille morceaux, puis je faisais couler de l’eau du robinet dedans avant de le lui rapporter.
    Elle n’avait pas bougée d’un pouce quand je retournais au salon, toujours la tête dans sa bassine entrain de vomir tout ce qu’elle avait consommée durant la nuit et la matinée.

    - Tiens, lui dis froidement en lui tendant ce qu’elle m’avait demandé.

    Sans un mot elle l’attrapa de mes mains si brusquement que la moitié de l’eau se renversa sur le parquet, je lâchais un soupir malgré moi tandis qu’elle penchait sa tête en arrière et que pour la première fois je remarquais ses yeux injectés de sang et son visage blafard.
    Malheureusement moi pour, bourrée ou non, elle entendit mon soupir qui exprimait tout mon dégoût pour elle, je me mis à trembler quand elle se leva de son canapé presque animalement et reculais aux furent et à mesure qu’elle avançait dans ma direction. Bien sûr, je me retrouvais finalement bloqué par le mur froid et moisi qui fut mon bourreau, rigolant d’un rire froid et cruel, celle que je refusais d’appeler désormais « maman » me frappa jusqu'à ce que je m’excuse une centaine de fois et me lâcha une dernière phrase avant de sortir de la maison pour aller se chercher de nouvelle bouteille : - Joyeux Anniversaire.

    21 Mars 2002.

    Lorsque j’ouvris les yeux pour mon 13e anniversaire ce fut péniblement, un bourdonnement sourd m’avait réveillée et j’avais l’impression que ma tête venait de subir une bombe intérieure. Je me redressais en me frottant les yeux pour voir plus nettement ma chambre où mon habituel papier peint bleuté avec des fleurs de lotus me rassura. Pour autant le bourdonnement dans mes oreilles ne cessait pas, tout au contraire il ne cessait d’augmenter et petit à petit la panique s’amplifiait en moi. « Je deviens fou, pensais je en sanglotant ». Après tout j’étais entouré de cinglés alors cela serait normal, ma mère alcoolique me maltraitait chaque jour, mon père lui n’était jamais à la maison, toujours en voyage d’affaires ou entrain de coucher à droite et à gauche, ma génétique m’obligeait à devenir comme eux.
    Je ne sais pas si ce fut mon désespoir ou mes larmes qui influèrent sur les sons que je percevais mais ils cessèrent brusquement ne laissant plus que deux sons bien distincts que j’identifiais immédiatement. C'étaient les voies de mes parents.
    « - Il me trompe tous les jours, pensait ma mère en pleurnichant. Il ne m’a épousée que parce que j’étais enceinte de son petit fils chéri. »
    « - Elle est superbe, pensait mon père en admirant une sublime jeune femme aux courbes avantageuse qu’il était en train de séduire. »
    Je me rétractais sur moi-même en écoutant pendant des heures leurs pensées, j’étais venus à cette conclusion lorsque finalement j’étais sortis de ma chambre pour aller voir ma mère couchée, pour une fois, dans sa chambre pleurant à chaudes larmes. Voir ses pensées me permit de moins la haïr, je comprenais qu’elle souffre cependant je n’arrivais pas à ne pas la détester de reporter sa colère sur moi alors que face à mon père, elle restait la docile petite femme au foyer.
    Une semaine plus tard je maîtrisais totalement ce drôle dont qui m’étaient venu le jour de mon treizième anniversaire, je n’en avais parlé à personne et m’amusait solitairement à lire les pensées. En quelques jours j’avais compris comment il fonctionnait : si je me concentrais vaguement je percevais des centaines de voix de gens qui m’entourait dans un secteur de 50 mètres et si je choisissais précisément une voie j’arrivais à lire leur moindre songe, rêve ou pensées. Mon don me fascinait plus que ne m’effrayait, j’étais un petit garçon à cette époque et je ne me rendais pas compte que lire dans les pensées des gens étaient un atout.

    21 Mars 2008.

    « Enfin libre, pensais je en me levant le matin de mon dix-huitième anniversaire. Dès ce soir je ne serais plus obligé de rester dans cette foutue baraque. »
    Comme pour confirmer ce que je pensais, la voix de mon père résonne dans toute la maison, je compris vaguement qu’il s’énervait après ma mère à cause des nouvelles taches sur le sol et de l’odeur de whisky dans l’évier. Sans me soucier que ma mère hurle à son tour j’attrapais ma valise, faite depuis près de trois mois, et sortais de ma chambre en posant un casque sur mes oreilles pour ne pas entendre les voix de mes parents. Cependant en passant dans le salon la main tiède de mon père se posa durement sur mon épaule tandis que son autre main faisait tomber le casque de mes oreilles.

    - Où vas-tu Kyôtaro ? Demanda-t-il autoritairement.
    - Je ne sais pas, dis-je me dégageant d’un mouvement sec. Dans un endroit où je n’aurais plus jamais à vous voir.
    - Ne parle pas ainsi à ton père, s’offusqua ma mère en levant la main pour le gifler.

    Pour la première fois j’attrapais sa main avant qu’elle ne m’atteigne et la repoussait à une bonne distance de moi, mon visage resta pour autant impassible tandis que mes parents eux pâlissaient.

    - Je ne suis plus ton défouloir, lui dis-je en ramassant le casque à mes pieds. Trouve-t-en un autre.

    Puis sans rajouter un mot de plus je décampais rapidement pour ne pas en venir aux mains. Je courais un long moment avant de me retourner une dernière fois devant cet endroit qui avait été ma geôle durant 18 longues années et finalement je souriais bêtement avant de reprendre mon chemin, la musique enveloppant mes oreilles.


    Année 2010.

    - Que vas-tu faire maintenant que tu as terminé tes études Kyô ? Demanda Jun mon colocataire.
    - Professeur, affirmais-je en attrapant la cigarette dans sa main et l’écrasant sur le sol. Ne fume pas devant moi.
    - Pardon j’oubliais
    , s’excusa-t-il en rigolant en rangeant la nouvelle cigarette qu’il sortait de son paquet. Alors tu vas vraiment devenir professeur ? Je t’imagine mal, tu n’es pas du genre à parler beaucoup alors qu’un professeur parle tout le temps.
    - Je m’en fiche
    , affirmais-je en esquissant un sourire. Je veux faire de la prochaine génération des gens bien, si je réussis plus aucun gamin n’aura à subir ce que j’ai vécu...
    - Bon courage super héros
    , rigola Jun en me faisant lui balancer un coup de coude.
    - Ne te moque pas, dis-je retrouvant mon sérieux. Je vais vraiment faire de mon mieux pour réussir.
    - Je n’en doute pas
    , s’amusa Jun en planta son regard bleuté dans le mien. Notre tatouage est le signe qu’on fera de ce monde un endroit meilleur.

    Et il défit les premiers boutons de sa chemise pour laisser apparaître l’encre noire qui contrastait avec sa peau, je souris en posant ma main sur mon torse là où s’affichait un tatouage similaire.

    - C’est plus fort encore qu’une promesse, murmurais je.
    - Et plus fort que le désespoir, compléta Jun en refermant sa chemise.


    Année 2011.

    - Kuro High School ? Fis Jun en regardant le papier que je lui tendais.
    - Oui, répondis-je ravis. L'école réservée aux personnes ayant des pouvoirs comme le mien de lire dans les pensées...
    - Jamais entendu parler
    , rétorqua Jun en me rendant le papier qui me conviait à intégrer ce lycée en tant que professeur. Mais tu as l’air si heureux que je ne puis que tu félicite, quand pars-tu ?
    - Ce soir
    , dis-je en relisant pour la centième fois ma mutation. Imagine, c’est le meilleur endroit où je pouvais allez.
    - J’imagine, tu vas rendre chèvres tes élèves avec ton don
    , s’amusa Jun. Et toutes ses adolescentes pleines de phéromone vont fantasmer devant toi.
    - Je ferais attention à ne pas en séduire trop
    , plaisantais-je en rangeant la feuille dans ma valise à côté de moi. Tu m’accompagnes jusqu'à la gare ?
    - Évidemment !




    - Pouvoir(s) :
    1 – Télépathie.
    2 – Créateur d’illusions. : Il n’a pas encore conscience de ce pouvoir.
    - Voulez-vous qu'il reste secret : [ ] Oui [X] Non
    - Phrase favorite : « Fait attention »
    - Autres :Allergique à toute forme de viande.







  • Hors Jeu


    - Pseudo ( ou prénom ) :Robin.
    - Age :16 ans.
    - Comment avez vous découvert le forum ? :Je sais plus O_o
    - Est ce un double compte ? Si oui, quel est votre 1er compte :Premier compte.
    - Serez-vous actif ? Et, quand pourrait-on vous trouver sur le forum ? :Surtout le matin et le soir durant les périodes scolaires. ><



Dernière édition par Kyôtaro Hakuko le Dim 28 Aoû - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asumi Kondô

avatar

Messages : 193

MessageSujet: Re: Nouveau professeur. :)    Dim 28 Aoû - 19:05

Salut salut !
Bienvenue à Kuro ! =D
J'adore ton histoire ! Et tu as un très bel avatar !
Je n'ai pas grand chose à dire puisque je n'ai pas vue de défauts sur ta fiche ;)
A plus tard ! En espérant que tu sois un bon prof ;P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nouveau professeur. :)    Dim 28 Aoû - 19:09

Bienvenue parmi nous !
Belle fiche et avatar. Encore un prof ? Je sais pas si ça va se faire, m'enfin, bonne chance. ^^
Et bon RP surtout ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nouveau professeur. :)    Dim 28 Aoû - 19:27

Merci à vous deux :)

Et si Prof n'est pas possible je changerais mon histoire, ça ne me pose pas de problème ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kalia Aoris
Surveillant
avatar

Messages : 39

MessageSujet: Re: Nouveau professeur. :)    Dim 28 Aoû - 19:34

Bienvenu à toi cher collègue, enfin peut-être.
Mais j'espère que nous pourons faire un rp ensemble, j'aime beaucoup le caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nouveau professeur. :)    Dim 28 Aoû - 19:54

Ce sera avec grand plaisir :)
Revenir en haut Aller en bas
Rin Elros
Principal
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Nouveau professeur. :)    Lun 29 Aoû - 0:56

Validée alors en attendant tu peux donné des cours pour la A, après on fera un planning
Revenir en haut Aller en bas
Fumiko Kyouko

avatar

Messages : 58

MessageSujet: Re: Nouveau professeur. :)    Lun 29 Aoû - 15:10

Oh yeah ! Depuis le temps qu'on attendait ça, tu tombes à pique ! ;)

Et au fait, bienvenue ;D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nouveau professeur. :)    Lun 29 Aoû - 22:10

Merci beaucoup ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau professeur. :)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau professeur. :)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Professeur d'Anglais.
» Dimitri Vransky, nouveau professeur.
» Axelle ''Fox'' Folley, Débutant et nouveau professeur de défense contre les forces du mal
» Rp avec un nouveau professeur! (Dont le prénom signifie Amour oui...)
» Ephrem, nouveau professeur pour votre plaisir [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuro High School :: Administration ~ :: 
Présentations
 :: Fiches Validées
-
Sauter vers: