AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci d'aller récupérer votre groupe dans le topic qui se trouvent dans les news ! IMPORTANT > ICI
Qui est donc cette sorcière ??

Partagez | 
 

 La musique adoucit les moeurs, ou pas ♣ [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La musique adoucit les moeurs, ou pas ♣ [Libre]   Jeu 1 Sep - 18:51


«They'll look you in the eyes and stone you
Then turn and disown you»
Cela faisait quelques jours, peut-être même une semaine que Leah était arrivée à Kuro, et pourtant, elle n’avait fait la rencontre de personne. Oui bon d’accord, grâce au cours qu’elle avait eu plus tôt dans la semaine, elle avait pu voir quelques élèves de sa classe ; mais aucun d’entre eux ne l’avait intéressée plus que cela, et puis.. Ils ne connaissaient sûrement pas son prénom. La solitude ne dérangeait aucunement : elle avait été trop de fois blessée et même trahie par des personnes proches d’elle, alors pourquoi essayer de s’attacher aux autres si ce n’est pour souffrir ? Bref, là n’étai pas le problème du jour. La Londonienne avait passé une grande partie de la journée alitée à cause de certains problèmes de santé, mais passées dix-neuf heures, Leah avait décidé de sortir prendre l’air malgré ses faiblesses. Cela lui ferait du bien non ?

La demoiselle avait passé presque une heure à l’extérieur, dans le square plus précisément. Bon d’accord, il ne faisait pas vraiment chaud, ce qui n’était pas vraiment bon pour Leah, mais cela ne l’avait pas empêché de sortir sans se couvrir. Contrôlant le feu, elle avait pensé pouvoir se réchauffer ainsi, mais sa santé ne l’aidait pas vraiment, et même l’empêchait de se servir correctement de ses pouvoirs. La preuve : en voulant essayer, elle avait mis le feu à un pauvre buisson qui n’avait rien demandé. Heureusement pour Leah, la panique l’avait aidé à réunir la force nécessaire pour éteindre le feu avant qu’il ne s’étende, mais elle avait préféré rentrer rapidement ; au cas où.

C’est de cette manière que la jeune file de la classe C se retrouva devant la porte de la salle de musique, sans réellement savoir où elle se trouvait. Sans aucune hésitation, Leah pénétra dans la salle qui se trouvait devant elle, après tout, à vingt heures trente il ne devait pas y avoir grand monde dans cette partie de l’école. Après un bref coup d’œil aux alentours, le regard bleu de l’Anglaise se posa successivement sur un piano, un étui à violon sûrement rempli par un instrument puis une guitare acoustique. Le choix était difficile, soit, mais Leah l’avait fait. En passant devant le piano, elle ne put s’empêcher de glisser ses doigts sur les touches d’ivoire, en tirant ainsi un doux son qui arracha un sourire satisfait à la musicienne. C’était son instrument de prédilection, mais ce soir, elle le laisserait de côté, pour le moment en tout cas. Elle passa aussi devant l’étui à violon sans s’arrêter ; évidemment, Leah aurait pu se mettre à en jouer, mais elle ne voulait pas non plus. Elle se contenterait de la guitare, même si elle jouait moins bien de cet instrument que des deux autres.

Elle s’installa contre le mur, guitare en main, et se laissa glisser contre pour se retrouver assise à même le sol. A vrai dire, la jeune Waynes ne savait pas vraiment si ce choix de position avait été volontaire ou si ses jambes l’avaient lâchée sous la fatigue. Ce qui ne l’étonnerait pas vraiment. Puis, plutôt que de se focaliser sur son état faible ou même ses maux de tête qui la prenaient, elle accorda la guitare assez rapidement et entama une chanson en fredonnant les paroles
    They'll look you in the eyes and stone you
    Then turn and disown you
    Don't let it take the fight outta you
    They'll walk all over your name
    Till they find someone else to blame
    Don't let it take the fight outta you (…)
A ce moment, il y aurait pu y avoir une tempête dans la salle de musique que Leah ne la remarquerait même pas tant elle était prise dans sa chanson. Elle continua donc de jouer en fredonnant sans se soucier le moins du monde de ce qui l’entourait.


● ● ●
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Fukuda

avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: La musique adoucit les moeurs, ou pas ♣ [Libre]   Ven 2 Sep - 0:28

Il ne faisait pas si chaud que ça à l'extérieur du lycée. Mitsuki était plutôt choquée de cet été frisquait qu'on avait pu avoir, jamais auparavant il n'avait plus autant en pleins mois d'août. Ni aussi froid d'ailleurs. La canicule était bien loin derrière, et cela était vraiment regrettable ...
Elle passa ses mains sur ses bras et frotta énergiquement pour se réchauffer. Son t-shirt manche courte tout léger ne lui tenait pas vraiment chaud, et sa jupe avait tendance à se lever et à laisser passer les courants d'airs frais ; même si nous étions en pleine été, et que Mitsuki n'est pas vraiment frileuse, on ne pouvait pas cacher qu'elle n'avait pas froid ... Alors qu'elle marchait dans le jardin principal du lycée, en contournant le square et qu'elle passait à côté de la forêt, la jeune fille entendit des notes de musiques vagabonder dans l'air. Une musique lointaine porter par le vent et circulant aux alentours de là où provenait la mélodie. C'était vraiment apaisant d'écouter ce petit air, il n'y avait pas de bruit autour, alors c'était facilement audible. Comme envouté par la mélodie, Mitsuki ferma les yeux, et balanca légèrement la tête et rythme de cette musique douce ; un sourire se décida alors sur le visage ferme de la jeune fille. Elle était en train de se balader, perdue dans ses pensées sans vraiment faire attention à ce qui se passait autour d'elle. Elle avait bousculé plusieurs personnes sans même s'être excusée. Elle n'en avait que faire.
Soudainement, les pieds de celle-ci se mirent à avancer, elle n'y était pas vraiment pour quelque chose et n'arrivait pas à se contrôler. Ses pieds et son esprit avaient pris le pouvoir de tout son corps qui se mis à avancer en direction de la provenance du son.


"Mais qu'est ce que je suis en train de faire ?! Je ne veux pas aller par là moi ! Je me les caillent, je veux rentrer au dortoir et passer par la cafèt' pour prendre un foutu truc à bouffer parce que j'ai trop la dalle. J'ai pas le temps pour ce genre de chose futile!!"

Mais alors que son corps ne répondait plus à ses attentes, elle arrivait tout juste devant une porte en bois. L'étudiante se trouvait devant le vieux bâtiment F de l'école dans lequel se trouvait les salles de cours, elle poussait la porte et y rentra. Le bâtiment était très grand et comportait de nombreuses salles de classes. Vide ou occupées, certaines ne servaient à rien, de dépotoir, de salle d'expérience, de refuse pour élèves, ou tout simplement de salle de cours où professeurs et élèvent s'y retrouvaient pour apprendre et enseigner.
Ses pieds la guidèrent, tout autant que ses oreilles, jusqu'au fond d'un grand couloir à peine éclairer. Heureusement qu'il faisait jour sinon on n'y voyait rien. Une porte se trouvait à la fin de se gouffre, et arriver devant celle-ci, Miki pu apercevoir une affiche sur le mur. Sur cette affiche y était soigneusement écrit en belle lettre ronde :
' Salle de Musique '
- Qu'est ce que j'fou là ? C'est donc de là que vient la musique..


Sa main, quant à elle, se posait pas la question. Celle-ci se déploya et alla directement attraper la poignet et commenca à la tourner délicatement, avec un moment d'hésitation. La mélodie c'était fait entendre de plus en plus en se rapprochant de cette pièce, et quand cette porte fut ouverte, la musique envahit le corps et l'esprit de Mitsuki.
Mais qui pouvait bien jouer cette musique ?? Miki ce le demandait vraiment, son corps venait de se décontracter entièrement et elle avait retrouvé l'usage de ses membres. Elle secoua ses mains comme pour enlever un insecte qui venait de s'y poser puis remis une mèche de cheveux à sa place.
Elle inspira un grand coup et d'une démarche décidé elle traversa la pièce. Sa main glissa très légèrement sur les touches du piano mais elle n'appuya sur aucune touche pour ne pas interrompre le court de la chanson puis, en regardant à gauche vers le fond de la salle, puis en face, elle contourna le bureau et jetta un regard au niveau du mur, au sol. Une jeune fille était assise là, guitare en main, en chantant et en jouant de cette guitare. Depuis le début, toute cette mélodie, toute cette chanson provenait d'une seule et même personne, une jeune fille plutôt mince et élégante avec de beaux yeux bleux, ses cheveux encadrait très élégamment son visage, il faisait également ressortir ses très de visages fin et délicats.
On aurait pu juger cette personne de 'beauté froide' car son visage n'exprimait pas vraiment de la chaleur mais il n'était pas pour autant glacial, ses yeux étaient remplie d'une petite lueur, surement due au faite qu'elle jouait de la guitare, dans ses yeux se reflétait sa joue de pouvoir jouer de la musique
.
Après plusieurs minutes à la regarder et à l'analyser, Mitsuki détacha enfin son regard de la fille et alla s'assoir sur une table en face d'elle.
Elle voulait continuer de l'écouter chanter et jouer de la guitare, c'était distrayant et intéressant. Jamais auparavant Miki ne c'était intéressée aux musiciens. Décidément, elle en découvrait tout les jours dans cette école.



Revenir en haut Aller en bas
Jack Anzai
Modérateur
avatar

Messages : 350

MessageSujet: Re: La musique adoucit les moeurs, ou pas ♣ [Libre]   Ven 2 Sep - 1:32

Voilà quelques jours que Jack était revenu à Kuro , plus violent que jamais , il avait des comptes à rendre à beaucoup d'élèves . Sa priorité se diriger sur les nouveaux pensionnaires et refaire circuler la terreur sur cette établissement rien qu'à la simple prononciation de son nom "Jack" . Pour cela Jack devait marquer le coup se montrer incroyablement violent sur les nouveaux pensionnaires , l'heure de son grand retour avait sonner et Jack était plus en forme que jamais . Cependant , il avait beaux cherché jamais il ne parvenait à mettre la main sur un nouvel élève , et ceux malgrès de très nombreuse heures de recherche . Comme si il l'ai manquait de peu . La chance était de leur côté et non du sien , mais il le savait au fond de lui tout n'était qu'une question de patience . La patience , c'est l'un des nombreux défaut de Jack , il n'en n'a aucune , il lui faut en permanence de quoi tuer le temps , la cigarette aide mais il préfère diminuer sa ses doses de tabac pour la journée ,cela lui revient cher à la longue et le racket ne devait plus aussi rentable qu'avant .

Jack se réveilla en douceur , pour une fois, un réveil paisible qui n'était due ni à une violente crise de violence , ni à une envie de fumer . Jack estima que trainer n'était pas la bonne option . Il se leva enfila son jean troué , et sont haut . Il laissa de côté son perfecto , dehors il ne fessait pas très froid . Jack se gratta la tête bailla puis sortie de sa chambre , chambre qui n'avais jamais connu autre personne que lui , Jack en était d'ailleur fier , il s'agissait de son antre , son sanctuaire . Une autre pièce de l'école l'était aussi pour lui : La salle de musique . Il pensa donc tuer le temps en allant gratter un peu dans cette bonne veille salle . Jack se dirigea à travers les couloirs . En chemin il sortit son paquet de cigarettes et en alluma une . Il s'imaginer déjà entrain de gratter un petit Black Sabbath tout en grillant sa clope assit dans un coin de cette bonne veille salle de musique .

En s'approchant de cette salle Jack entendit un son , un son de gratte , Jack cru d'abord qu'il s'agissait de son imagination , personne ne serait assez fou pour violer son sanctuaire , poser ses doigts sur la gratte qu'il utilise , et pourtant plus il approchait de cette salle plus il était persuadé qu'elle était occupée par des élèves . Une pulsion envie Jack , une pulsion qu'il ne connaissait que trop bien , l'appelle de la violence . Un sourire se dessina sur ses lèvres . Il parvenait à peine à contenir son exitation quand il arriva devant la porte de la salle . Il l'ouvrit .

Il tomba sur deux élèves femelles , une qu'il avait déjà eu l'occasion de croiser mais cette présidente des élèves c'était interposée . L'autre , celle qi jouait et chanter , lui était inconnu . Elle paraissait agée autan que lui , elle chantait plutôt bien en anglais , il était même surprise qu'une japonaise parle aussi bien anglais . Mais l'heure n'était pas découvertes , mais à la violence . Jack referma violament la porte derrière lui .

-Bien le bonjours mes très chères demoiselles . Toi avec la perruque violette je te connait , la dernière fois je t'ai rater mais la héhé ...

Jack tourna son regard vers l'autre fille

- Toi , en revanche tu met inconnu , welcome to Kuro , tu semble maitriser l'anglais , dans se cas laisse moi te prédire ton avenir en cette langue : Toc , Toc , Toc Knockin'on heaven's door

_________________
No futur for you ...
Pouvoir 1 : se change en fumée .
Pouvoir 2 : bonne question .....

Les vampires , les loup-garou , les démons , et même le diable ne sont rien ..l'homme est le plus horrible des monstres et le plus terrifiant ...tu ne me crois pas ? laisse moi te le prouver ......

Je suis un militant au quotidien de l'inhumanité,
Haruhui est une garce
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La musique adoucit les moeurs, ou pas ♣ [Libre]   Ven 2 Sep - 1:42


Depuis combien de temps Leah était assise à même le sol en train de jouer de la guitare ? Elle ne saurait pas le dire elle-même ; elle était tellement prise par la mélodie et les paroles qu’elle répétait la même chanson encore et encore sans y faire attention. Elle était simplement là, contre ce mur, assise en tailleur, la tête baissée à gratter sur les cordes de la guitare tout en fredonnant les paroles qui accompagnaient la mélodie. Que demander de plus ? Durant la chanson, des bribes du passé de la jeune Anglaise repassaient en boucle dans son esprit. Évidemment, si Leah avait choisi cette chanson, et cet instrument, c’est qu’il y avait une raison.

C’était Shawn, son ‘’meilleur ami’’ qui lui avait appris à jouer de la guitare après tout. Meilleur ami.. Ces mots étaient vraiment douloureux pour elle ; comment quelqu’un qui se faisait passer pour son meilleur ami avait pu lui faire quelque chose comme ça ? C’était justement parce qu’il se faisait passer pour cela, et qu’il ne l’était pas réellement. Il s’était joué d’elle, et elle l’avait cru sans jamais essayer de remettre leur pseudo-amitié fusionnelle en question. Après cela, il y avait eu le décès de sa mère, ou plutôt son suicide. Elle aussi, elle l’avait abandonnée dans un sens. Mais cela, Leah ne lui reprochait pas, c’était de sa faute après tout ; sa mère n’avait simplement pas supporté de la voir aussi mal. Et pour continuer dans l’optique de la chanson, il y avait aussi son ‘’père’’, oui l’homme avec qui elle partageait une partie de son ADN. Cet homme qui n’avait pas hésité à la battre et à la jeter dehors.

Ces pensées obligèrent la musicienne de dix-sept ans à arrêter de chantonner pendant quelques secondes, ou quelques minutes, décidément, Leah n’avait vraiment pas la notion du temps. Bref. La jeune fille s’était tue pour ne pas gâcher la chanson avec une voix cassée par quelques sanglots refoulés ou même tout simplement parce que sa gorge s’était serrée au moment de cette montée de souvenirs. Pourtant, elle ne s’était pas arrêtée de jouer ; il ne le fallait pas de toute façon, puisque sinon elle risquait de fondre en larmes et c’était tout sauf le moment de se mettre à pleurer. Bon d’accord, Leah ne pensait pas croiser quelqu’un dans cette salle à cette heure, mais quand même, elle n’avait peut-être pas la force de faire face à une de ses crises de larmes qui pouvaient la prendre à n’importe quel moment. Pour se donner une certaine contenance, la jeune fille ferma les yeux quelques secondes et souffla doucement avant de recommencer à chanter avec malgré tout la gorge serrée.
    They'll say you're one and only
    Then straight up leave you lonely
    Like a transplant patient
    Waiting for a donor (…)
Toujours concentrée sur sa chanson et rien d’autre, Leah n’avait pas remarqué le moins du monde que quelqu’un avait pénétré dans la salle de musique, ni même que cette même personne avait suivi exactement le même chemin, longeant de cette manière le piano pour ensuite la fixer pendant un moment. A la place de cela, La jeune fille s’était contentée de finir sa chanson avant de sortir de sa ‘’bulle’’. Et à cet instant seulement, le regard bleu et glacial de Leah se posa sur cette fille qui se trouvait là à l’observer comme une bête en cage. Cela l’amusait de la fixer comme ça ? Non mais n’importe quoi. La jeune Londonienne soupira doucement et déposa la guitare à ses côtés avant de prendre la parole avec un ton très peu agréable, peut-être même un peu froid en fait.
    Tu veux quelque chose ?
Clair, net et précis. Que demander de plus ? En attendant une réponse de la part de l’inconnue, la jeune fille à la santé fragile fut interrompue par un claquement de porte suivi d'un jeune homme qui ne paraissait pas spécialement agréable. Un peu comme elle, mais tout en étant différent en fait. Bref, Leah ne réagit pas vraiment quand l'inconnu s'approcha d'elle et de son ''observatrice'' ; elle se contenta de se relever doucement, pour éviter d'avoir des vertiges, mais c'était loupé apparemment. Pourtant, elle ne laissa rien paraitre ; ce n'était pas le moment de paraître faible. Le garçon s'adressa à la fille aux cheveux violets, mais la Londonienne ne put s'empêcher d'écouter ; ils se connaissaient ? Tant mieux pour eux. Puis il s'adressa à elle ; il était presque incohérent dans ses propos mais Leah ne s'en formalisa pas ; elle avait l'intention de s'esquiver le plus rapidement possible alors bon. Mais elle fit quand même l'effort de lui répondre avec un ton neutre, presque froid, encore une fois.
    Heureusement que je maitrise ma langue maternelle non ?
Oui bon d'accord, cela n'intéressait personne de savoir qu'elle venait de Londres. Mais, n'étant pas habituée à parler aux autres, il fallait bien qu'elle trouve quelque chose hein.


HRP:
 

● ● ●
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La musique adoucit les moeurs, ou pas ♣ [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique adoucit les moeurs, ou pas ♣ [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1625] La musique adoucit les moeurs... il parait.
» La musique adoucit les moeurs
» [FB 1617] La musique adoucit les moeurs, dit-on. {Sören}
» Le mensonge adoucit les moeurs [pv Lysandre]
» L'argent adoucit les mœurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuro High School :: Hors Jeu ~ :: 
Corbeille du Forum
 :: Archives
-
Sauter vers: