AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci d'aller récupérer votre groupe dans le topic qui se trouvent dans les news ! IMPORTANT > ICI
Qui est donc cette sorcière ??

Partagez | 
 

 Un sentiment de déjà vue. [Rin + Mitsuki ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rin Elros
Principal
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Un sentiment de déjà vue. [Rin + Mitsuki ]   Ven 14 Oct - 18:34

Rien n'intéressait Rin aujourd'hui, il était fatigué de courir après les papiers et de signer des autorisations, enfermé depuis trop longtemps dans son bureau, il avait oublié ce qu'il se passer dehors, il se mit un petit manteau noir style rétro et sortis de son bureau pour allé marcher dans le square. Il ouvrit le grand portail du square et se mit à marcher dans les belles allées pavés du parc, pour lui c'était un moment de nostalgie à cette époque il se revoyait encore en trains de gambader dans les rues à la recherche de travaille, malgré les dons qu'il avait, il n'avais jamais tenté de gagner de l'argent avec, il se contenter de faire comme tout le monde. A force de rêvasser Rin se sentait un peu fatigué, il passât ses mains sur son visage, puis il sentit ses paupières lourdes, il ne s'attardât pas et s'allongeât sur un banc, l'air était frais, mais le soleil le réchauffer, il se mit à s'endormir et plongeât dans un magnifique rêve, comme celui d'une légende le rêve d’émeraude, dans se rêve il avait le contrôle de son corps ce qui était vraiment pas habituel pour un rêve. Rin se relevât du banc et il entendait une musique étrange celle d'un orgue.

"Comment ce fait-il que j'entende un orgue alors que je ne suis pas dans un bâtiment ?"

Il s'avançât plus loin dans le chemin et il entendait la musique devenir plus forte, l'air devenais froid et sec. Rin commençait à trembler, puis il se mit à voir une chose étonnante, une grande statue représentant un œil avec des ailes noires, comme celle d'un corbeau. Il s'en approchât puis vue une vielle plaque sur le bas de la statue, il en frottât les inscriptions et une phrase se révélât, il était inscrit. "Si tu ose l'accepter, le monde ne sera plus qu'un jeux pour toi." la phrase était signé de Raven. Il remarque une sorte d’interrupteur en forme de main dans lequel était inscrit un pentagramme, Rin le regardait puis posât sa main dessus, mais rien ne se passé.

'Mais que veux dire cette phrase...?"

Rin se demandât comment cela marchait et que ce qu'il allait se passer si Rin l'activait ? Puis, il se rappelât que dans certain film à la vue d'un pentagramme il fallait verser du sang pour pouvoir activer des mécanismes, Rin empoignât de sa main gauche un de ses poignards et se transperçât la main, il se mit à gémir de douleur, puis il plaçât sa main dans l'interrupteur qui se retirât et se refermât aussitôt. Rin se relevât et essayât d'arrêter de faire couler le sang et comprimant sa plaie avec un mouchoir, puis il regardait l’œil et ne vue rien, quand soudain l'iris de l’œil se mit à tourner comme les cercles des hypnotiseurs, trop absorber par l'iris, il ne vue pas le grand corbeau au bec de métal qui lui fonçait dessus. Rin entendait des battements d'ailes puissant, il se retournât mais trop tard pour esquiver le bec qui se plantât dans le cœur de Rin, il se réveillât brutalement sur le banc comme-ci rien ne c'était passé, puis il touchât son cœur et regardât sa main, elle était blesser mais son cœur n'avait rien, il trouvât une plume noir entre ses pieds et la regardait attentivement, puis il s'assit et se mit à réfléchir sur ce qu'il avait vue...

*Que ce qu'il m'est arrivé ??*


Dernière édition par Rin Elros le Sam 29 Oct - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Fukuda

avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Un sentiment de déjà vue. [Rin + Mitsuki ]   Ven 14 Oct - 19:03


Je voulais changer d'air. C'est tout ce que je voulais. Haruhi et les professeurs de cette école venaient de me prendre la tête sévèrement, et le seul endroit que j'avais trouvé était le square. J'aurais pu trouver mieux, mais c'est le premier endroit qui m'est passé par l'esprit.
C'était en pleine heure de cours, donc il n'y avait personne dans le square. J'étais la seule à me balader. L'air était frais, le vent qui soufflait aussi d'ailleurs, mais mon pull me tenait chaud, il ne laissait pas passer les courants d'air, j'avais bien fait d'aller faire les soldes et de prendre ce petit gilet avec de la fourrure à l'intérieur, en plus il était très mignon !
Je marchais sur les pavés de l'allée principale, regardant les arbres qui perdaient leurs feuilles à cause du vent qui soufflait. Bien entendue, l'automne arrivait, c'est pour cela aussi que les feuilles tombaient. C'était vraiment un paysage chaotique, comme si quelqu'un était venu détruire toute les belles plantes qui avaient poussées. Certaines personnes aiment bien cette saison. Je ne sais pas pourquoi. Moi personnellement, je la déteste. Il commence à faire froid, les feuilles tombent, il pleut, il y a de la boue partout quand il vient de pleuvoir et les limaces sont de sorties. On dirait que la nature même est en dépression. Rien ne vaut un bel hiver tout blanc, ou un beau printemps pleins de couleurs.
Le soleil se couche plus tôt, d'ailleurs, je voyais déjà à vue d’œil qu'il y avait beaucoup moins de lumière qu'il y a 2h, quand je sortais du bureau d'Haruhi. Le soleil réchauffait quand même un petit peu l'atmosphère, mais faiblement. Quand je vis le banc qui se trouvais à deux mètres de moi, je décida de m'y arrêter. Il était au soleil, j'allais en profiter pour me réchauffer un petit peu. Je remis ma grosse écharpe en laine grise bien comme il faut autour de mon coup et je m'y assis. Mes yeux se fermèrent tout seul, le soleil éclairait mon visage et le réchauffait, c'était vraiment agréable. Malheureusement, cette sensation de chaleur ne dura pas. Un nuage vint se mettre juste devant le soleil et cacher ses doux rayons. J'ouvris alors mes yeux, fixa le nuage avec méchanceté, et remit ma tête droite, vers l'horizon. Ça faisait environ 5min que je mettais assise sur le banc, et je n'avais même pas remarqué qu'à 10mètres de moi environ un mec dormait. Il portait un manteau noir style rétro, un manteau vraiment moche. Ses cheveux en bataille tombait devant sur son visage. A cause de cela, je ne pouvais pas le reconnaître, ni même savoir à quoi il ressemblait. Mais tout ce que je pouvais savoir, c'est qu'il était en train de faire un cauchemars ( et qu'il n'avait vraiment pas de goûts vestimentaires). Il n'arrêtait pas de remuer, comme pour se débattre, comme s'il était pris au piège, ou agressé par quelqu'un.
Soudainement, l'homme se redressa, sortant de son rêve qui avait l'air d'être un cauchemars. Il avait l'air choqué, il était en train de se toucher la poitrine pour voir si tout allait bien. Le jeune homme sans goûts vestimentaires était bizarre... En se penchant vers ses pieds, il y remarqua à ce qui ressemblait à une plume. De loin je ne distinguais pas vraiment ce que c'était, mais il regardait cette « plume » avec beaucoup d'importance, et d'intrigue. Au grand jamais, je n'avais jamais vu un garçon faire ce genre de chose dans un parc pendant les heures de cours. Déjà, pour s'endormir dans ce genre d'endroit il faut être fort, mais pour agir comme il le fait...
Je reprima un soupir, qui finit tout de même par sortir. Il était long, comme si tout l'air que j'avais sortit exprimait mon mécontentement, ma lassitude et mes ennuies. Je regardais mes pieds, me demandant ce que j'allais bien pouvoir faire après avoir assistée à une scène pareille.
Je devrais rentrer aux dortoirs, il commence à se faire tard. Mais peut-être que je devrais aller voir ce jeune homme pour m'assurer que tout va bien.. Après tout le monde est remplit de personne étranges possédant des problèmes mentaux.
Me redressant d'une motivation soudaine, je me mis debout, tapota mon arrière-train qui était gelé par la froideur du banc et commença a avancer vers le gars qui c'était endormi. Je rapportais ma main sur ma tête. Mon esprit me criait de faire demi tour, se demandant ce que je foutais. Mais c'était trop tard, je me trouvais devant lui maintenant.
Je me raclais alors la gorge, en espérant que ma voix n'allait pas trahir mon envie de fuir et ma lassitude :

- Euh dis, tu te sens bien ? Je demande ça parce que je t'ai vu gesticuler et te redresser brusquement. Et tu regardes cette plume depuis 5 bonne minutes... Enfin après je dis ça je dis rien. Mais enfin voilà quoi.


Je le regardais toujours, j'essayais de ne pas aborder mon air hautain et de ne pas le regarder de haut, mais c'était vraiment compliqué. Trop de choses me poussaient à vouloir le mépriser, c'était dans ma nature, c'était trop tentant. Mais après tout je ne le connaissais pas, donc il fallait absolument que je me retienne...


Dernière édition par Mitsuki Fukuda le Jeu 20 Oct - 16:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rin Elros
Principal
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un sentiment de déjà vue. [Rin + Mitsuki ]   Sam 29 Oct - 2:06

La jeune fille était vraiment étrange, Rin se mit à lui sourire, elle croyait avoir à faire à un élève, mais Rin n'était pas un élève ce qui surpris le surpris c'était de voir l'air de dégout qu'elle avait, on aurait dit que Rin le dégoutait, c'était justement ça qui le faisais rire ! Rin se levât du banc et se rapprochât d'elle puis il s'inclinât, toujours avec son petit rictus sur le visage. Il savait que tous ce qu'il venait de faire aller encore plus l’énerver, il adorait faire ça donner de la rage aux gens. Rin se relevât et effleurât la plume de ses doigts, mais ce qui l'aimait encore plus c'est qu'il savait à qui il avait à faire, il avait vue le dossier scolaire de chaque élève et celle-ci se nommé Mitsuki Fukuda, comme il n'y avait pas trop d'élève encore dans le lycée, ce n'était pas dur de les retenir visuellement c'est ce qui aller l'aider à voir les réactions de Mitsuki, il lui dit d'une simple voix :

" Je suis Rin Elros, ton principale mademoiselle Mitsuki, je me sens totalement bien j'ai été pris de cauchemar c'est tout. "


Mais Rin savait très bien que ce n'était pas un cauchemar ce qu'il à vue était trop réel, cette phrase signifiait quoi ? Le temps ce couvrait de plus en plus et Rin remuait son cerveau de pars en pars et ne trouvé aucune solution à son histoire. Quand il reprit enfin ses esprits il était toujours planté devant Mitsuki, puis il se remit sur le banc et regardât la plume, quand soudain il se la plantât dans le cœur.

*J’accepte ta compagnie, j'accepte d'être partagée, j'accepte cette lourde tâche.*

Quand soudain une encre noir sortie du cœur de Rin et coulât sur le sol, pour formé un pentagramme, ce que Rin savait c'est que cette plume était la clé d'un pacte, un esprit du nom de Raven hanté ses lieux et avait choisie Rin pour être son gardien. Rin ce rappeler de l'inscription, déchiffrer elle voulait dire qu'il fallait accepter le lourd pouvoir de Raven et que grâce à ça le monde ne serai qu'un jeux. Rin regardât la jeune fille et lui dit :

"Tu ferais mieux de t'assoir."

Puis il se plantât un couteau dans la main pour verser un peu de sang, il serrer les dents à cause de la douleur, quand le sang se mit en contacte avec le cercle une lumière noir enveloppât Rin, elle n'était pas opaque et d'un coup une sphère pris forme à côté de Rin et une jeune demoiselle pris place, elle avait des vêtements asse ancien qui devait remonté au moyen âge. Rin se mit à sourire et lui dit :

"Enchanté, je te protègerais mais en échange, accorde moi ton pouvoir."

La jeune fille aux cheveux blond dorée répondit :

"Rin Elros, j'accepte ta requête."

La jeune fille était redevenus sphère et se plaçât sur l'épaule de Rin, elle avait pris la forme d'un corbeau ce qui devait être la vrais forme de Raven. Puis Rin regardât Mitsuki et lui dit :

"C'est la première fois que tu vois un pacte spirituel ? Je tiens à te dire que certaines personnes peuvent le faire, je suis encore désoler pour ça."
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Fukuda

avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Un sentiment de déjà vue. [Rin + Mitsuki ]   Dim 6 Nov - 18:17





Mon visage devait être une immense grimace. J'essayais de me retenir mais je n'y arrivais que difficilement et ce regard méprisant se dessinait quand même et creusait mes traits pour ne rendre mon visage que plus horrible encore. Même en essayant de sourire, je tirais la gueule. Pauvre homme, il devait sûrement être fou.
"- Je suis Rin Elros, ton principale mademoiselle Mitsuki, je me sens totalement bien j'ai été pris de cauchemar c'est tout. "
Son annonce me fit sourire. Mais cette fois ci un vrai sourire, pas le sourire forcé que j'essayais d'afficher depuis tout à l'heure. C'était un vrai sourire sarcastique qui sortait du fond du cœur. Il croyait vraiment quand me disant qu'il était proviseur ça allait me faire changer mon attitude et faire en sorte que je sois un vrai petit mouton soumis ? Il se mettait vraiment le doigt dans l’œil. Je ris d'un petit rire sournois qui ne dura que quelques secondes. Je me reprenais tout juste quand le 'proviseur', un peu cinglé je dirais, recommença tout un cirque complètement loufoque. Ce cinglé se planta une plume dans le cœur. Je ne comprenais pas ce qu'il venait de faire, alors qu'il y a à peine 2min il s'était présenter et qu'il était comme ça parce qu'il avait juste fait un cauchemar.
De l'encre noir coula alors de son cœur sur le sol et forma alors une figure étrange. J'aimais pas les maths, mais j'avais suffisamment regarder sakura card captor et autres dessins animés dans le genre pour savoir que ce symbole n'était pas ordinaire et qu'il représentait quelque chose de surement important. Sakura avait déjà prononcé son nom dans un des épisodes.. C'était un... un... pin...Pentagone... un pentagramme !! Oui c'est ça, un pentagramme !!! Je me rappelais donc ce que c'était un pentagramme, Je ne suis pas une encyclopédie vivante mais comme quoi, regarder des mangas ça peut toujours servir. Plus généralement, ce symbole s'applique aux graphiques ou objets qui représentent une figure à 5 éléments, comme une étoile à 5 branches, utilisé en ésotérisme et en mangie. Cela me donnait une légère idée sur ce qu'il pouvait faire. C'était vraiment étrange que je sois intriguée par ce genre de chose. Je n'en aurais vraiment rien eu à faire qu'un cinglé se plante une plume dans le cœur si ce pentagramme n'avait pas apparut. Je regardais donc avec des yeux plutôt intéressés et pétillants ce qu'il était en train de se passer. Le directeur me regarda et me conseilla de m'assoir.

- " Euh, ça va aller. Je ne suis pas une gamine. Je me fiche de ce qu'un vieux gâteux est en train de faire. Ce n'est pas ma faute si t'es cinglé, et ne prend pas cet air supérieur avec moi, ça ne marche pas ! "
Sans vraiment attendre une réponse, le garçon prit un couteau et se le planta dans la main. Du sang coula. Ça commençait vraiment à me faire pitié. On aurait dit qu'il voulait se donner de l'importance, faire son intéressant. Comme un gamin. Un vieux gâteux au manie d'un gamin. Je soupirais, exaspérer. Mais encore une fois, quelque chose vint m'interrompre. Le sang qui coulait de sa main était tombé sur le cercle du pentagramme. Cela avait provoqué une réaction, et une lumière noir enveloppa le prénommé Rin. Une sphère apparut juste à côté de lui, et une magnifique demoiselle sortit de cette sphère. Même si ses vêtements étaient de très mauvais goûts comme celui qui venait apparemment de l'invoquer, elle avait un très jolie visage et de très longs cheveux blonds, aussi magnifique que ceux d'Haruhi. Les deux moyenâgeux dialoguaient entre eux. Après avoir finit de parler, la jeune fille reprit son apparence initiale c'est à dire une sphère et se mit sur l'épaule du vieux. Un corbeau prit alors place sur son épaule, là où était la sphère. C'est vrai que sur ce coup là je n'avais pas vraiment tout compris. Et très franchement je n'avais pas envie de comprendre, je m'en fou un peu nan ? Qu'est ce que ça peu me faire. Rin me regarda et commença à me parler :

" - C'est la première fois que tu vois un pacte spirituel ? Je tiens à te dire que certaines personnes peuvent le faire, je suis encore désoler pour ça."
- " Oui, c'est la 1ère fois que je vois un mongol dans son délire. Je ne pense pas que tu peux appeler ça comme ça. Je dirais plutôt deux clowns qui se donne en spectacle, deux clowns pitoyables d'ailleurs. Mais je n'en dirais pas plus, il ne faudrait pas que je salope toute votre réputation de clown si vous désirez monter un spectacle dans le campus. Mais ton pentagramme m'a plutôt intrigué, c'est comme dans Sakura chasseuse de cartes. Une référence pour le moins peu commune, mais c'est la première chose qui m'est venu à l'esprit.
Et je ne vois pas pourquoi tu es désolée pour ça. Tu tiens à te montrer supérieur ?
"

Je me fichais complètement de ce qu'il pouvait penser de moi. J'étais comme ça, je parlais comme ça, et quand bien même c'était mon proviseur, je ne vois pas vraiment ce qu'il pourrait me faire. La liberté de penser et s'exprimer, ça existe.
Revenir en haut Aller en bas
Rin Elros
Principal
avatar

Messages : 217

MessageSujet: Re: Un sentiment de déjà vue. [Rin + Mitsuki ]   Lun 28 Nov - 19:21

Rin se mit à avoir un léger sourire sur le visage, cette jeune fille avait quelque chose d'intéressant. Elle était une rebelle, après tout chacun son domaine, celui de Rin n'étant que les invocations et la magie... Bon il y à aussi la paperasse, mais se côté là il le déteste. Il se mit à sortir son nécessaire pour boire le thé et se mit à se préparer un bon thé, puis il regardât Mitsuki avec un regard sérieux.

"Je crois qu'il y à un mal entendu."

Il s'étirât et se mit à rire, puis il savourât son thé et devenais perplexe. Le but de Rin n'était pas de se montrer supérieur, mais après tout si c'est ce que veux la jeune fille... Rin s'amusait, il pensait lui faire croire qu'il était supérieur à elle, mais vue le tempérament ce celle-ci il préférât tout simplement l'ignoré. Il rangeât son matériel se relevât et esquissât un sourire à la jeune fille, puis il lui dit d'une voix calme.

"Chacun à le droit à la liberté d'expression, je ne voulais pas t’embêter, bref je te salue puis-que je dois t'importuner avec ma supériorité."
Rin savait que cette phrase n’allai pas laisser de marbre la jeune fille, il esquissât toujours son petit sourire habituel, puis il s'inclinât et se mit en route pour retourner dans son bureau s'enfermer avec des tas de papier à remplir pour être convenablement prêt. Il le levât la main en signe d'adieux.

"Ha et la prochaine fois je tiens à te dire que tes insultes ne passeront pas. Je sais que tu es un peu rebelle Mitsuki Fukuda, ton dossier en dit long, mais je sais à quel point cela peut m’irritai et je pourrais vite en venir à te faire disparaitre, crois moi j'en ai rien à faire de vous autres élèves, je ne fais attention qu'à ceux qui veule maitriser leurs pouvoirs. La prochaine fois ne m'aborde pas sur se ton."

Il avait déjà atteint le portail, mais il se retournât et se mit à lui faire un grand sourire avant de disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un sentiment de déjà vue. [Rin + Mitsuki ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un sentiment de déjà vue. [Rin + Mitsuki ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amitier un sentiment fort [ rp avec petite Balafre]
» Joyeux Noël, Miss Mitsuki [PV : Mitsuki]
» Nul sentiment pire que la honte (Herbert)
» Nathan Porter- La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.
» L'amitié, le plus beau sentiment après l'amour [PV Warmes Blut et Plumy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuro High School :: Le Jeu ~ :: 
Kuro High School
 :: Extérieur :: Square
-
Sauter vers: